Géographie de la Barbade - Histoire

Géographie de la Barbade - Histoire

Barbade

La Barbade est une île entre la mer des Caraïbes et l'océan Atlantique Nord, au nord-est du Venezuela. C'est 2,5 fois la taille de Washington, DC. Son terrain est relativement plat ; s'élève doucement jusqu'à la région des hauts plateaux du centre.

Climat: La Barbade est tropicale ; saison des pluies (juin à octobre)


Cartes de la Barbade

La Barbade, l'île la plus orientale de la mer des Caraïbes, est relativement plate et moins montagneuse que ses voisines plus montagneuses à l'ouest. Il a une superficie de 439 km² (169 mi²).

Comme observé sur la carte physique de la Barbade ci-dessus, l'île est à peu près de forme triangulaire. Dans la moitié ouest, le terrain s'élève doucement des basses terres côtières vers les collines ondulantes.

Au-delà de ces collines dans la région des hautes terres centrales se trouve le point culminant de l'île - le mont Hillaby, à une altitude de 1 120 pieds (340 m) au-dessus du niveau de la mer (comme indiqué sur la carte par un triangle jaune vertical).

Dans le tiers oriental de la Barbade, le paysage s'élève brusquement en collines basses qui ombragent le littoral. Dans la partie sud de l'île, les hautes terres diminuent fortement jusqu'à la vallée de Saint-Georges, où la terre s'élève pour former la crête de Christ Church entre la mer et la vallée. La Barbade est drainée par quelques petites rivières et toutes s'élèvent dans les zones vallonnées du centre et du nord. Les précipitations irriguent également la Barbade à travers une série de petits ruisseaux. Au large, une grande partie du pays est entourée de récifs coralliens.


Géographie de la Barbade - Histoire

Histoire et géographie
Barbade



Barbade : Hébergements, Promotions | Contactez-nous | Réservation en ligne
Pour Antigua, la Barbade ou la Jamaïque, appelez le 800-654-7079 . Pour Sainte-Lucie, appelez le 800-860-8013. Les clients britanniques appellent le 0800-917-4078

La Barbade partage de nombreuses caractéristiques communes avec d'autres îles des Caraïbes. La Barbade partage un riche héritage musical caribéen. en particulier les rythmes Reggae et Calypso. La Barbade partage également le style typiquement caribéen de la gastronomie avec des mélanges de créole, de curry indien et d'européen, souvent centrés sur les poissons, fruits et légumes locaux. Le climat semi-tropical de la Barbade et les brises commerciales rafraîchissantes qui soufflent dans les Caraïbes depuis l'Atlantique sont également communs à la Barbade ainsi qu'à ses voisins. La Barbade partage également la sombre histoire de l'esclavage dans les Caraïbes, qui se traduit par une population locale majoritairement noire mais qui compte également d'importantes minorités blanches et mulâtres ainsi que des minorités juives, indiennes, sud-américaines et autres qui s'unissent pour créer un des gens qui est distinctement « Bajan ».

D'un autre côté, la Barbade est à la fois unique et distincte de ses voisins caribéens. Son caractère unique peut s'expliquer par sa géologie unique qui à son tour aide à expliquer sa géographie unique qui à son tour aide à expliquer son histoire unique qui à son tour aide à expliquer ses conditions sociales et économiques uniques qui existent à l'heure actuelle.

GÉOLOGIE

La géologie de la Barbade est unique dans les Caraïbes.

Premièrement, une perspective sur le temps est utile. L'île s'est formée il y a environ 1 million d'années, mais ce n'est qu'un instant par rapport à l'âge de la Terre elle-même. À titre comparatif, la Terre est environ 4 000 fois plus vieille que l'île de la Barbade. De même, l'âge des dinosaures est 65 fois plus ancien que celui de l'île de la Barbade. C'est-à-dire que la Barbade a environ 1 million d'années, mais le dernier dinosaure a vécu il y a environ 65 millions d'années ! Ainsi, sur une base relative et comparative, la Barbade est un simple nourrisson.

La formation de la Barbade est liée aux énormes plaques qui forment la couche externe de la terre. Ces plaques reposent sur de la roche en fusion semi-liquide et flottent et se déplacent ainsi. Nous parlons de mouvements minuscules mais qui, sur des millions d'années, peuvent avoir des conséquences sur la formation de la terre. La Barbade est située à la jonction de deux plaques monstrueuses. la plaque Caraïbe et la plaque Atlantique qui font chacune partie des fonds marins. Au fur et à mesure que ces deux plaques se sont rapprochées, la plaque Atlantique a été poussée sous la plaque Caraïbe qui a été poussée vers le haut et au-dessus de la plaque Atlantique. En d'autres termes, le fond marin a été poussé de haut en haut jusqu'à ce qu'il soit exposé et que l'île de la Barbade s'est formée.

Dans le même temps, la pression des deux plaques de broyage a créé des fissures et des failles dans la plaque des Caraïbes le long d'une ligne à environ 100 milles à l'ouest de la Barbade (vers les Caraïbes), ce qui a entraîné une série d'éruptions volcaniques le long de cette faille. ligne qui a produit les îles voisines de Grenade, Saint-Vincent, Sainte-Lucie, Martinique, Dominique, etc. Ainsi, ces îles voisines sont nées des mêmes procédés que la Barbade, mais c'est la Barbade seule qui est une île de fond marin poussés à la surface tandis que les autres sont d'origine volcanique. Cela explique pourquoi la Barbade est relativement plate et vallonnée alors que ses voisins se composent principalement de montagnes escarpées. Et cela explique également les terres principalement arables et cultivables de la Barbade qui lui ont permis d'être un leader agricole dans la région, en particulier pendant les jours grisants où le sucre des Caraïbes était roi.

Au fur et à mesure que le fond marin remontait vers la surface mais avant d'être exposé, il est d'abord devenu un récif de corail attirant la vie marine. Au cours de l'immense période pendant laquelle ce processus était en cours, la vie marine (à base de carbone, comme le sont toutes les plantes et animaux vivants sur terre) s'est déplacée naturellement à travers le cycle de la vie et de la mort, de sorte que le fond marin s'est recouvert des restes de plantes et d'animaux mourants. Lorsque le processus a finalement poussé le fond marin à la surface, le fond marin exposé se composait de divers types de calcaire qui est une roche carbonatée. Ce calcaire apparaît partout à la Barbade et est connu localement sous le nom de roche de corail. Vous verrez des rochers calcaires partout, et là où les routes sont coupées à travers les collines, les parois latérales exposées sont en calcaire. Les habitants ont utilisé cette roche de corail pour former des blocs de construction pour les maisons et autres bâtiments, l'ont broyée pour la construction de routes et l'ont utilisé comme matière première pour des produits manufacturés tels que le ciment. Le processus de mort de la vie marine tombant au fond de la mer a également entraîné la présence de fossiles marins partout dans cette roche corallienne. Par conséquent, marcher le long des falaises rocheuses révélera des fossiles marins dans toutes les autres roches. C'est aussi ce même processus de mort de la vie enfouie dans les sédiments qui produit du pétrole brut, et il existe un certain nombre de puits de pétrole sur l'île bien que la production ne soit pas importante.

La nature semi-poreuse des roches coralliennes calcaires a permis à l'eau de pluie de s'infiltrer dans le sol plutôt que de s'écouler. Cela se traduit par une source d'eau douce accessible par des puits et a également produit une érosion par la pluie qui s'est manifestée dans de nombreux ravins et grottes. La plupart des grottes sont disponibles pour des inspections touristiques et des visites.

Bien sûr, toute l'île n'a pas fait surface en même temps, et la première partie de l'île à être exposée est la partie orientale de l'île connue sous le nom de district d'Écosse. Tout à fait compréhensible, c'est maintenant la partie la plus haute et la plus vallonnée de l'île. Bien que la jungle de la forêt tropicale primitive ait été largement défrichée à la Barbade, les collines orientales contiennent encore des échantillons de jungle. La côte orientale montre également les effets d'une autre force de la nature au fil du temps, à savoir l'exposition aux alizés constants d'est avec le martèlement constant des vagues. Cela a produit une érosion marine le long de la côte est, car la mer s'est creusée dans le calcaire exposé produisant des falaises et des empilements marins qui sont des roches de forme étrange qui s'élèvent de la mer le long de la côte. Le sens des forces puissantes de la nature est très évident le long de la côte est que beaucoup prétendraient être la plus belle partie de l'île mais aussi l'environnement le plus rude et donc la partie la moins habitable de l'île.

De toute évidence, la géologie de la Barbade est un aspect de son caractère unique et qui contribue également à sa géographie, son histoire, son économie et sa culture uniques.

CLIMAT ET GÉOGRAPHIE

La Barbade est une île de taille moyenne de 21 milles de long sur 14 milles de large située à l'extrême sud-est des Caraïbes. C'est la plus orientale des îles des Caraïbes, située à environ 100 milles à l'est de la chaîne des îles du Vent. Il est semi-tropical avec une température moyenne de 80 degrés Fahrenheit avec seulement des variations saisonnières nominales. Septembre est le mois le plus chaud tandis que janvier est le plus frais mais la variation moyenne de température est inférieure à 10 degrés farenheit ! À l'exception des averses de pluie un peu plus fréquentes pendant la saison verte (juillet - novembre), le temps en hiver ne sera pas très différent de celui de l'été. En raison de sa position dans le coin extrême SE des Caraïbes, il est hors de la trajectoire normale des ouragans qui sont possibles mais rares. le dernier ouragan majeur à frapper l'île remonte à 1955.

La Barbade est également refroidie par les alizés constants soufflant de l'ENE à travers l'Atlantique vers les Caraïbes. La direction de ces vents est remarquablement constante, ce qui a rendu la Barbade facilement accessible en voilier depuis l'Europe (sous le vent) mais très difficile à atteindre depuis les autres îles des Caraïbes (toujours au près). Cela aide à expliquer pourquoi la Barbade à elle seule n'a pas été sujette à des conflits répétés entre les puissances coloniales des Caraïbes et qu'une fois colonisée pour l'Angleterre, elle est restée anglaise jusqu'à sa récente indépendance.

L'HISTOIRE

L'histoire de la Barbade est fascinante et de nombreux lieux et bâtiments historiques sont des attractions touristiques populaires. La première facette importante de son histoire est que la Barbade a toujours été anglaise depuis la première colonie anglaise à Holetown en 1627. Non pas que les Anglais aient été les premiers visiteurs européens car d'autres ont visité l'île à de nombreuses reprises après que Colomb ait découvert le nouveau monde pour la première fois en 1492. En fait, son nom est en fait dérivé du mot portugais Los Barbudos qui apparaît dans un document publié par le roi Ferdinand d'Espagne en 1511. Le terme signifie « les barbus » que la plupart pensent être une référence aux nombreux figuiers barbus sur l'Ile. Et, les Européens n'étaient pas les premiers visiteurs ni même les premiers colons car les Amérindiens d'Amérique du Sud sont arrivés en pirogue il y a environ 2000 ans et sont communément appelés Indiens Arawak (correctement identifiés comme « Tainos »). Ces gentils fermiers et pêcheurs ont peut-être fait l'objet de pillages occasionnels par les Indiens Caraïbes plus agressifs (correctement identifiés comme « Kalinagos ») arrivant également en pirogue de temps en temps des îles du Vent à l'ouest, mais la légende selon laquelle les Caraïbes étaient des cannibales est probablement une simple propagande espagnole pour justifier l'asservissement espagnol de cette tribu. Même après l'arrivée des Anglais, ces visites des Caraïbes se sont poursuivies pendant un certain temps et ont été documentées par des observateurs contemporains.

Les premiers colons anglais étaient financés par un marchand londonien qui réclamait les bénéfices des récoltes de tabac, de coton, de gingembre et d'indigo. La plupart des travaux étaient effectués par des serviteurs sous contrat venus d'Europe travaillant pour des métayers en échange de promesses de paiement à la fin de leur servitude. Lorsque les paiements n'ont pas été versés, beaucoup ont quitté l'île pour les nouvelles colonies de Géorgie et des Carolines, de sorte que de nombreux pionniers de ces colonies américaines ont d'abord passé du temps à la Barbade.

Une génération plus tard, dans les années 1640, le sucre était devenu roi et la Barbade devint connue comme « le joyau le plus brillant de la couronne anglaise ». Pour les générations suivantes, la Barbade a connu une prospérité sans précédent, mais au détriment d'un esclavage à part entière dans le cadre du système de plantation de canne à sucre.

En 1645, le nombre d'esclaves sur l'île était inférieur à 6 000, mais ce nombre a décuplé au cours des 40 années suivantes, les esclaves noirs étant 3 à 1. 5-10 ans à la fin du 17ème siècle. dont aucun n'a été particulièrement réussi. Avec la marée de l'opinion mondiale se retournant contre l'institution de l'esclavage au début du 19ème siècle, la dernière rébellion survenue en 1816 a conduit à des réformes et finalement à l'émancipation en 1834. Mais, le sort de la population noire ne s'est pas immédiatement amélioré en tant qu'apprentis plutôt que les esclaves avec quelques réformes au cours de la fin du 19ème siècle. Mais ce n'est qu'au milieu du 20e siècle qu'une démocratisation complète et des lois du travail ont été promulguées sous la direction de Grantley Adams. Auparavant, les champions des droits de l'homme avaient été l'esclave, Bussa, qui a dirigé la rébellion de 1816 Samuel Jackman Prescod qui a été le premier membre du Parlement non blanc depuis plus de 200 ans et a été la "tribune du peuple" jusqu'à sa mort en 1871, le Dr Duncan O 'Neal qui a fondé la Ligue démocrate en 1924 Clement Payne qui a fourni l'étincelle derrière les émeutes de 1937 qui ont ouvert la porte à la direction politique de Grantley Adams susmentionné. Adams a été le leader reconnu de la Chambre d'assemblée pendant une génération. Il a été fait chevalier par la reine Elizabeth en 1957.

En 1966, la Barbade a obtenu son indépendance vis-à-vis de l'Angleterre tout en restant membre du Commonwealth britannique. Mais, même avant l'indépendance, la Barbade a toujours joui d'un degré unique d'autonomie au sein des colonies britanniques remontant à un accord avec le gouvernement Cromwell dans la Charte de la Barbade de 1652. La Barbade possède le troisième plus ancien système parlementaire au monde avec un Parlement ininterrompu gouvernement qui s'étend maintenant à 360 ans! La stabilité politique a permis le développement d'une économie forte et d'une infrastructure technologique moderne. À la fin du 20e siècle, l'ONU a classé la Barbade comme le petit État le plus prospère des Caraïbes et l'un des dix premiers pays en développement au monde. En outre, l'ONU a classé la Barbade comme ayant la troisième meilleure qualité de vie parmi 160 pays en développement (derrière Hong Kong et Chypre mais devant des pays européens comme l'Espagne, l'Irlande et l'Italie).

Le tourisme a remplacé le sucre comme principale entreprise génératrice de revenus avec plus d'un demi-million de visiteurs par an. En effet, la Barbade était en fait un lieu touristique pour les riches Britanniques et les Américains bien avant que l'avion à réaction ne rende les voyages accessibles aux masses. Les exemples incluent le Crane Hotel ouvert en 1887 et la Villa Nova qui était en fait la villa privée / le manoir de Sir Anthony Eden, le Premier ministre britannique dans les années 1950.


Géographie

Envie de tout savoir sur la géographie de la Barbade ? Eh bien, ne cherchez pas plus loin car Totally Barbados a tout ce que vous devez savoir ici.

La Barbade est l'île la plus orientale de la chaîne d'îles des Caraïbes, autrement connue sous le nom de Petites Antilles des Antilles. Situé à l'est de Sainte-Lucie et de Saint-Vincent-et-les Grenadines et à 250 miles au nord-est de Trinité-et-Tobago.

Les responsables locaux du tourisme se vantent (un peu ironiques) que le soleil se lève d'abord sur l'île bénie de la Barbade, également affectueusement connue comme le "joyau des Caraïbes".

Dans notre profil géographique Totally Barbados, vous apprendrez tout sur la composition, la topographie et la situation géographique unique de l'île, ainsi que sur quelques faits intéressants et insolites.

Le point culminant de l'île est le mont Hillaby, qui mesure environ 1 115 pieds au-dessus du niveau de la mer et est situé dans le district d'Écosse dans la paroisse de St. Andrew.

Noter: Le point le plus bas de l'île est l'océan Atlantique.

Outre quelques grands domaines et pâturages de canne à sucre, il existe quelques marais, mangroves et zones humides dans certaines régions insulaires.

Il existe également des zones de campagne luxuriante dans certaines paroisses de la Barbade, où vous trouverez également des températures en baisse et une brise fraîche qui souffle à travers.

L'île a ses propres caractéristiques et caractéristiques géographiques intéressantes et originales qui les rendent toutes individuellement uniques.

Parce que la Barbade est nichée juste au nord de l'équateur, la climat est considéré comme modérément tropical.

Les températures ont tendance à varier entre 80 et 86 degrés Fahrenheit (27-30 degrés Celsius) et 70 à 76% d'humidité pendant la majeure partie de l'année.

décembre à Peut est considéré comme le saison sèche à la Barbade et est également considérée comme la période « d'hiver ».

Les saison humide commence dans juin et court jusqu'à novembre, également considéré comme les mois "d'été" pour l'île. Cette saison apporte également la saison des ouragans dans les Caraïbes, bien que la Barbade soit, heureusement, le plus souvent épargnée par le coup direct d'une tempête ou d'un système météorologique majeur.

Pour plus d'informations sur le climat de la Barbade, veuillez visiter nos pages Météo et ouragans, tempêtes tropicales et dépressions.


Voitures de location à Bajan

Deux influences très distinctes saignent dans la culture de la Barbade : l'une est anglaise, l'autre est africaine. Ce mélange d'influences culturelles fait de l'apprentissage de la Barbade un melting-pot fascinant et unique.

Historiquement, la Barbade était une colonie anglo-britannique datant de l'arrivée des premiers colons permanents sur l'île en 1627.

Contrairement à toute autre île des Caraïbes, ce règne s'est poursuivi jusqu'à ce que l'île obtienne son indépendance officielle de la domination britannique le 30 novembre 1966.

L'influence africaine sur la culture barbadienne provient principalement de l'époque de la traite négrière. Étant donné que la Barbade est la première île à l'ouest de l'Afrique, la Barbade était une étape commerciale importante. Par conséquent, de nombreux esclaves ouest-africains sont restés sur l'île pour fournir une main-d'œuvre de la canne à sucre.

La Barbade est souvent considérée comme incomparable à tout autre endroit dans le monde. Avec une combinaison d'influences dans toute l'île dans tout ce qui concerne les gens, la nourriture, le dialecte local et bien plus encore.

La légende l'a

Il existe une vieille légende selon laquelle les Espagnols se sont une fois lancés à la conquête de la Barbade. En approchant de l'île, le capitaine de la mission a regardé à travers son télescope et a vu ce qu'il pensait être des centaines de milliers de soldats anglais avec de longues lances au garde-à-vous. En voyant cela, il a décidé d'abandonner la mission et de rentrer chez lui. Fait intéressant, ce que ce capitaine a vu était ce que nous appelons des flèches de canne.

Noter: Juste avant qu'une récolte de canne à sucre ne soit prête pour la récolte, l'extrémité supérieure de la tige porte de minuscules fleurs en forme de flèches ou de lances pointant vers le haut. Par conséquent, on peut dire que nos récoltes de canne à sucre nous ont sauvés d'une guerre potentiellement déterminante.

Festival de la récolte terminée

Conformément à l'importance historique de la culture de la canne à sucre, le principal festival culturel annuel de la Barbade s'appelle Crop Over, ce qui signifie la fin de la récolte de la canne à sucre.

Le festival Crop Over comprend une grande variété de divertissements et de célébrations qui attirent chaque année des milliers de touristes sur l'île. Tenue tout au long du mois de juillet et se terminant en Jour du Grand Kadooment défilé le premier lundi d'août.

Avant le défilé, le festival propose de nombreux concours de musique calypso et soca. Ces événements et activités culturelles ont tous des liens historiques avec les esclaves africains d'origine.

Les esclaves ont inventé la coutume Crop Over par leurs célébrations de la fin de la récolte de la canne à sucre dure.

Venez voir par vous-même.

Le mélange d'influences sur la culture barbadienne en fait une combinaison culturelle inhabituelle. L'île de la Barbade est un mélange éclectique de personnes, de vie nocturne, de nourriture et de boissons, de musique, de style, de logement et d'architecture, la liste pourrait s'allonger encore et encore.

La culture de la Barbade est très ouverte d'esprit. Demandez à n'importe quel local un bon vin (pas la variété alcoolisée) et vous comprendrez ce que nous voulons dire.

La culture à la Barbade est un excellent équilibre entre les traditions anciennes et nouvelles, et cela se reflète dans toute l'île.

Pour bien comprendre ce qui rend la culture bajane si unique, nous vous recommandons de venir en faire l'expérience par vous-même.

Pour plus d'informations sur tout ce qui concerne la culture, reportez-vous à notre collection d'informations locales.


Géographie de la Barbade - Histoire

La distinction d'arbados d'être restée sous domination britannique depuis sa première colonie en 1627 jusqu'à son indépendance le 30 novembre 1966, a profondément affecté la culture. En raison de cette domination ininterrompue, l'influence britannique stoïque traverse la vie quotidienne et l'infrastructure de l'île.

Pourtant, l'influence africaine plus flamboyante imprègne également la vie locale, et le mélange des deux crée une disposition culturelle inégalée. Cette fusion se répercute sur toutes les facettes de la vie quotidienne, des aliments et de la musique aux styles de maison et aux noms de rue. Même la langue est affectée, l'anglais de la reine étant la « langue » officielle tandis que le dialecte local coloré reste d'usage courant.

Plus de 70 pour cent des 260 000 habitants de l'île sont des descendants directs de la migration de masse forcée vers l'Afrique de la fin des années 1600 et 1700 - la traite des esclaves. L'île a également un mélange pacifique de sang de colons européens (principalement britanniques) avec les descendants afro, ainsi que de petites mais dynamiques communautés hindoue (Inde), arabe (libanaise et syrienne) et juive.

L'influence africaine est facilement visible dans les œuvres d'art, d'artisanat et littéraires produites sur l'île, ainsi que dans de nombreux aliments et figures de style. Les Bajans sont des gens vifs d'esprit, qui aiment s'amuser et leur don pour le double sens ou la tournure de phrase est le plus visible à travers le calypso et la littérature. Les festivals locaux, en particulier le plus grand festival national de l'île, Crop Over, reflètent des éléments spécifiques de la vie bajane. La principale force motrice de l'économie et du mode de vie était la culture du sucre. C'était la plus grande source de revenus de l'île de la fin des années 1600 jusqu'à la fin des années 1980, et reste une influence puissante à la fois sur le mode de vie et l'économie. Crop Over est une célébration de ce pilier de l'agriculture. L'autre influence économique principale est, bien sûr, l'industrie de la pêche et des festivals saluant ce commerce sont également organisés.

Le bien meuble, une caractéristique unique de la Barbade, est l'un de ces produits de l'aspect culturel du sucre. Par nécessité, les travailleurs des plantations avaient besoin de maisons faciles à monter et à démonter pour pouvoir se déplacer de plantation en plantation. La maisonnette est, en fait, peut-être la première vraie maison mobile au monde. Pourtant, d'autres éléments architecturaux sont nettement britanniques, comme les maisons de style jacobin construites ici à la fin des années 1600. La Barbade est le site de deux des trois exemples restants du style maison dans l'hémisphère occidental.

La communauté créative de l'île est dynamique, avec de nombreux artistes produisant des œuvres dans tous les médias, ainsi qu'un fort contingent de créateurs de vêtements et d'artisans. S'appuyant sur l'expérience de l'Afrique, des Caraïbes et de l'Anglo, une grande partie du travail ici est distinctif et de haute qualité.


La géographie de la Barbade

Géographiquement, la Barbade est au nord-est du Venezuela ou au sud-est de Miami et ne fait pas partie de l'Arc de Îles des Caraïbes puisque seule la côte ouest des Caraïbes se trouve dans la mer des Caraïbes. Les côtes nord et est cependant se trouvent dans l'océan Atlantique. Pour cette raison, ces côtes sont connues pour être très dangereuses avec des vagues très hautes et des courants forts, mais la côte sud a des houles décentes, ce qui la rend excellente pour toute forme de surf.

L'île est en grande partie entourée de récifs coralliens s'étendant à certains endroits sur 3 mètres vers la mer, ce qui donne le sable fin et blanc qui compose nos plages. Ces récifs coralliens protègent également nos côtes. Avant que la Barbade ne soit colonisée par les Britanniques en 1627, de nombreux Mangroves entouré l'île et protégé les récifs. Malheureusement, beaucoup de ces marécages ont été détruits afin que des hôtels puissent être construits. Heureusement (2) d'entre eux restent aujourd'hui les Marais de Chancery Lane et le populaire Graeme Hall Swamp. C'est la Barbade marécages et sont d'importance internationale car ce sont d'importantes zones de migration de poissons et d'oiseaux. Récemment, des mesures ont été prises pour préserver les précieux marécages et récifs coralliens avec plusieurs navires coulés à des points stratégiques le long de l'île pour créer des récifs artificiels.

Topographie de la Barbade

Plaines - Sainte Lucie
Une vaste région plate s'étendant sur la partie nord de l'île.

Hautes terres - Central
Cela s'étend du mont Gilboa à Sainte-Lucie à Chimborazo à Saint-Joseph atteignant une hauteur d'environ 1 116 pieds (340m). Le paysage plonge à St George, formant la vallée de St. George, séparant les principales zones calcaires au nord-est de la crête calcaire inférieure au sud dans la région de Christ Church. (Élévations à Christ Church Ridge : environ 60 - 120 m [400 pi])

Terrasses et Falaises - Ouest et Sud
Ces caractéristiques de surface se trouvent sur les côtés ouest et sud de l'île et s'étendent du nord à Sainte-Lucie au sud à Christ Church.
Côté ouest: S'élève de la côte ouest vers la région centrale provoquant un effet d'escalier.
Côté sud: L'effet n'est pas aussi développé sur le chemin de Bridgetown, en raison de l'obstruction de la vallée de St George rencontrant le littoral de la baie de Carlisle.

Vallées - St George & St Philip
Il s'agit d'une vaste zone de basses terres qui traverse la partie la plus large de l'île, séparant les hautes terres centrales de la région sud.

Dôme - Église du Christ
Un plateau en forme de dôme bas s'élève du sud à environ 400 pieds au mont Friendship à St. Michael.

Relativement plate par rapport à ses voisins volcaniques, la Barbade est l'une des rares îles calcaires coiffées de corail de la région. Le fait que l'île soit composée à plus de 85 % de calcaire corallien, d'une épaisseur d'environ 20 à 30 m et reposant sur des roches sédimentaires, signifie que la plupart de ses eaux de surface s'écoulent sous terre. Les roches calcaires agissent comme un filtre pour l'eau souterraine, donc lorsque l'eau passe à travers ces roches, elle est filtrée. C'est la principale raison pour laquelle l'eau de la Barbade est d'une telle qualité.

Dans sa configuration, l'île est élevée mais pas montagneuse avec des altitudes allant de 180 à 240 m (589-786 pieds) au dessus du niveau de la mer. Près du centre se trouve son sommet, le mont Hillaby 336m (1 100 pieds.), d'où la terre tombe de tous côtés en une série de terrasses jusqu'à la mer. Hillaby est juste à l'ouest de l'époustouflant district d'Écosse à St. Andrew, St. Joseph et St. John. La pente des collines est si douce qu'en roulant sur des routes bien construites, la montée est à peine perceptible. Cette zone extrêmement accidentée comprend un sixième de l'île et rencontre l'océan Atlantique sur la côte nord-est.

Dans le District d'Écosse situé sur le côté est de l'île, l'érosion de la calotte calcaire signifie que la zone est composée d'argile, de grès et de schiste avec des pointes et des crêtes rocheuses saillantes. De petits ruisseaux peuvent être trouvés dans cette zone avec beaucoup d'érosion des sols et de pertes de récoltes dues aux glissements de terrain. Les grès et les argiles de la série Scotland ont été déposés sous la mer il y a plus de 60 millions d'années.

Les Roches de la série océanique sont de fines argiles blanches, appelées localement craie, qui se sont déposées dans des conditions de haute mer.

Les calotte corail calcaire s'est formée lorsque l'île a été soulevée par les mouvements de la terre au cours des 600 000 dernières années. Il a été arqué vers le haut pour former deux larges anticlinaux, l'un au centre de l'île et l'autre au sud.

Plusieurs profondeur Ravines parsèment l'île, qui canalisent les eaux de pluie jusqu'à la côte. C'est l'une des raisons pour lesquelles il n'y a pas beaucoup de rivières car l'eau ne reste pas longtemps à la surface. L'un des ravins les plus populaires de l'île, le Welchman Hall Gully abrite de nombreux arbres et arbustes indigènes ainsi que des oiseaux migrateurs et indigènes. Un autre serait Jack in the Box Gully (Jack-in-the-box) situé à St Thomas.

Il y a un peu Rivières et à l'exception du Rivière de la Constitution à Bridgetown, tous sont situés dans les paroisses vallonnées de St Andrew et St Joseph. En effet, les roches du district d'Écosse ne sont pas perméables, forçant l'eau à se déposer à la surface. Les fleuves de la Barbade sont : le Rivière Long Pond à Saint-André, La rivière Joe à Saint-Joseph et Rivière Bruce Vale à Saint-André.

L'île abrite également plusieurs Grottes, le plus célèbre étant Grotte de Harrison et le Animal Fleur Grotte. La paroisse de Sainte-Lucie, au nord, est connue pour ses grottes marines qui auraient été formées il y a plus de 500 000 ans.

Avant la colonisation de la Barbade en 1627, l'île était couverte de denses Pluie de forêt tropicale. Malheureusement, presque toute cette forêt a été abattue. Il ne reste que deux exemples de cette forêt : Bois de Turner's Hall et Forêt tropicale de la rivière Joes.

La Barbade était géographiquement divisée en (6) paroisses en 1629 : Sainte-Lucie, Saint-Pierre, Saint-Jacques, Saint-Thomas, Christ Church et Saint-Michel. Plus tard en 1645, elle fut divisée en 11 paroisses actuelles : Sainte-Lucie, Saint-Pierre, Saint-Jacques, Saint-Thomas, Christ Church, Saint-Michel, Saint-Joseph, Saint-André, Saint-Jean, Saint-Jean. George et Saint-Philippe.

Dans Bridgetown, la capitale se dresse les monuments architecturaux qui se dressent côte à côte, le long de la rue principale et du principal centre commercial. C'est aussi la ville la plus grande et la plus animée de la Barbade. La Barbade a également des zones urbaines périphériques. Au sud, la ville principale est Oistins, un petit village de pêcheurs animé avec un certain nombre de boutiques de rhum où vous pourrez découvrir la véritable culture barbadienne. En se déplaçant vers le nord le long de la côte ouest, on trouve d'abord Holetown, qui est très développée commercialement avec de nombreux commerces et une zone d'importance historique car c'est là que les Britanniques se sont installés pour la première fois lorsqu'ils sont arrivés. Plus au nord à St. Peter se trouve Speightstown, un village de pêcheurs qui rappelle encore beaucoup son passé. C'est un véritable mélange d'ancien et de nouveau avec des magasins modernes assis entre des bâtiments en bois à balcons d'autrefois.

Le seul port naturel est Carlisle Bay sur la côte sud-ouest, qui n'est accessible qu'aux navires de faible tirant d'eau


Informations sur la Barbade

La Barbade, ayant sa capitale à Bridgetown, Hymne national En abondance et en cas de besoin, devise nationale Fierté et industrie, fleur nationale Poinciana nain ou clôture fleurie et langue nationale Anglais, se classe 200 e en termes de superficie, 181 e en termes de population et 65 e en termes d'économie dans le monde.

Histoire de la Barbade

L'histoire de la Barbade remonte à 1625 après JC, lorsque les expéditeurs britanniques ont mis le pied pour la première fois sur l'île de la Barbade. À cette époque, le terrain était vacant et ils revendiquèrent l'île comme territoire britannique. L'endroit où les Britanniques ont débarqué à cette époque est le populaire Holetown actuel. Bientôt, les Anglais sont arrivés pour inhiber l'île vacante en 1627. Une Chambre d'assemblée locale a été mise en place par les Britanniques pour diriger la gouvernance. La Barbade a prospéré grâce à l'industrie sucrière. L'île était fragmentée en plusieurs parties et la plantation était le nom donné aux parties. Jusqu'à l'abolition du système esclavagiste en Grande-Bretagne en 1834, les esclaves étaient importés d'Afrique pour travailler dur dans les champs de sucre. Les Britanniques ont régné sur le pays même après l'abolition du système esclavagiste jusqu'en 1930, lorsque les descendants des esclaves ont protesté pour les droits civils. Sous la direction de Sir Grantley Adams, fondateur du Parti travailliste de la Barbade (BLP), la Barbade a connu son indépendance pour la première fois en 1961. Sir Grantley a été le premier Premier ministre.

Mais plus tôt, les Barbadiens ont réalisé qu'ils avaient besoin de l'aide d'une nation forte pour leur bien-être. Cette prise de conscience a abouti à la fusion de la Barbade dans le Commonwealth britannique le 30 novembre 1966 en tant que souverain indépendant.

Géographie de la Barbade

Barbados is aninland island located in the North Atlantic Ocean bounded by Martinique and Saint Lucia in the North-West, Trinidad and Tobago and Venezuela in the South-West, Saint Vincent and the Grenadines in the West and Guyana in the South-East. Barbados is characterized by its Rolling Hills parallel to the coast and the terraced low lying plains. More than 85% of Barbados comprises coral limestone ranging almost 25-30 metres thick. Another distinct characteristic of Barbados is the underground channels formed by the saturated rain water, famous among them being the Coles Cave. Barbados comprises a total land area of 430 sq. kms with a coastline of 97 km.

The highest point of Barbados is the Mount Hillaby (336m) and
The lowest point is the Atlantic Ocean (0m on sea level).

Climate of Barbados

Barbados experiences tropical climate being situated in the Tropics. The temperature around the year is mostly moderate from 24o-28o C. It relishes north-easterly trade winds in the dry seasons from November to June. Barbados has an annual average rainfall of 1,875mm.

Natural Resources in Barbados

The natural resources of Barbados are fishes, petroleum and natural gases.


Geography of Barbados - History


At the 2010 census, Barbados had an estimated population of 277,821. The tabulated population was only 226,193 due to a high undercount (estimated at 18%). The estimated mid-year population of 2014 is 286,100 (medium fertility scenario of The 2012 Revision of the World Population Prospects).

The population of Barbados is predominantly black (92.4%) or mixed (3.1%).[1] 2.7% of the population is white and 1.3% South Asian. The remaining 0.4% of the population includes East Asians (0.1%) and Middle Easterners (0.1%).

English is the official language of Barbados and is used for communications, administration, and public services all over the island. In its capacity as the official language of the country, the standard of English tends to conform to the vocabulary, pronunciations, spellings, and conventions akin to, but not exactly the same as, those of British English.

A regional variant of English referred to locally as Bajan is spoken by most Barbadians in everyday life, especially in informal settings. In its full-fledged form, Bajan sounds markedly different from the Standard English heard on the island. The degree of intelligibility between Bajan and general English depends on the level of creolized vocabulary and idioms. A Bajan speaker may be completely unintelligible to an English speaker from another country. Bajan is influenced by other Caribbean English dialects.

According to the 2010 census, 75.6% of the population of Barbados is considered Christian, 2.6% have a non-Christian religion and 20.6% have no religion.

Anglicanism constitutes the largest religious group, with 23.9% of the population. It is represented by the Church in the Province of the West Indies, within which the island belongs to the Diocese of Barbados. Pentecostals are the second largest group (19.5%).

The next largest group are Seventh-day Adventists, 5.9% of the population, followed by Methodists (4.2%). 3.8% of the population are Roman Catholics. Other Christians include Wesleyans (3.4%), Nazarenes (3.2%), Church of God (2.4%), Jehovah's Witnesses (2.0%), Baptists (1.8), Moravians (1.2%), Brethren (0.5%), the Salvationists (0.4%) and Latter-day Saints ( 0.1%).

The number of non-Christians is small. 0.7% of the population are Muslims, most of whom are immigrants or descendants of Indian immigrants from the Indian state of Gujarat. There are three mosques and an Islamic centre. Other religious groups include the Rastafarians (1.0% of the population), which was introduced to Barbados in 1975, Hindus(0.5%), Jews (0.05%), the Baha is (0.04%) and Buddhists.


Barbados weather: Sunny days and stormy weather

Barbados weather is mostly sunny and fair with warm days, cool winds and cozy nights.

We are in the tropics, and believe it or not, some locals actually put on a sweater in the cool night winter time breezes. Barbadians complain that the sea is cold when it's 78 o F .

It rains mostly in summer and a good rainfall is refreshing and much needed. Rain is usually followed quickly by sunny skies and within minutes everything will be dry.

Tropical rainstorms sometimes occur in the hurricane season which runs from June to October (as we say in Barbados - "June too soon, October all over!"). Tropical rains are spectacular but the island is very porous and the heaviest rains quickly drain off into the underground lakes or the sea.

Hurricanes usually avoid Barbados. They arise off the African Coast and head to the Caribbean, swinging North about 100 miles from Barbados.

The pattern is reasonably consistent as hurricanes tend to bounce from one land mass to the next and Barbados is somewhat separate from the Caribbean island chain. This does not of course make us immune, but the last occasion which Barbados suffered a direct hit from a major hurricane was in 1955. There is a story of a bus driver who drove his passengers straight through the worst of Barbados' hurricanes, "was a bit of a breeze" he is supposed to have said.

Other major recorded hurricanes to hit the island occurred in 1898 and 1831.


Voir la vidéo: Le majestueux parc national des Écrins Alpes. ARTE